Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

journal le devoir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Serge LAMA -> Serge LAMA au Québec
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
anne
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2008
Messages: 22 345
Localisation: lyon
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 22 246
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 10:08 (2011)    Sujet du message: journal le devoir Répondre en citant

http://www.ledevoir.com/culture/musique/320705/serge-lama-au-quebec-chanteu…



Serge Lama au Québec - Chanteur pour tous, auteur avant tout
Sylvain Cormier   9 avril 2011  Musique

Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir
Accident d’amour, une chanson de Serge Lama, s’écoute forcément en écho à l’affaire Cantat, que l’actualité ravive au Québec ces jours-ci.


À retenir
C'était il y a deux ans. L'Âge d'horizons, alors tout nouvel album de Serge Lama, m'avait sérieusement secoué. La première chanson, D'où qu'on parte, m'avait saisi par le collet et parlé dans le casque: ces mots-là m'étaient destinés, à moi aussi. «D'où qu'on parte / D'un tel qu'on fut on restera untel / Avance! Vieil ovale, avance! Vieux fœtus / Du berceau à la gloire, de la gloire à l'humus...» Et puis plus loin il y avait J'arrive à l'heure, chanson terriblement belle qui me disait sur la mort des choses que je n'arrivais pas à ne pas entendre: «Ma vie s'éloigne à vue de deuils / Mes pas anciens sont sous les feuilles / Tell'ment d'amour, tell'ment d'amis / Sont endormis...»

J'avais alors écrit en ces pages toute mon admiration pour ce Lama qui «affronte de front», et j'avais saisi par le collet le vieux malentendu qui fait passer le Bordelais pour un chanteur de variétés au sens péjoratif du terme, réduit à ses «gauloiseries» alors qu'il est, tel Adamo, un «grand mésestimé» dont pas mal de chansons — Les Glycines, La chanteuse a vingt ans, bien d'autres — valent bien celles de Ferrat ou de Ferré. Vraiment.

Ce mardi, quand je le rencontre à son hôtel, je lui lis in extenso ma recension d'il y a deux ans. Exprès, pour nous remettre dans le bain. Car c'est seulement maintenant que Serge Lama est au Québec pour présenter l'album et, du coup, son Tour d'horizon, le spectacle de l'album — à partir du 12 avril à Gatineau et un peu partout jusqu'au début de mai.

«Vous savez, dit-il, ce que vous appelez mes gauloiseries, j'en suis responsable. J'ai débuté en 1964, je suis devenu vedette en 1973, j'avais une telle faim de chanter que j'ai surchanté, j'ai mis toute mon énergie à vendre le chanteur Serge Lama et ses succès, les chansons que vous nommez, Les Petites Femmes de Pigalle, Superman, Femme, femme, femme. Au détriment de l'auteur des chansons d'auteur que vous nommez, La chanteuse a vingt ans, Les Glycines. Je n'en dénigre aucune, je les revendique toutes, autant C'est toujours comme ça la première fois que Les Ballons rouges, mais il est certain que je me suis moi-même enfermé dans une sorte de truc dont j'ai eu beaucoup de mal à sortir. C'était plus fort que moi, j'en remettais, je donnais tout ce que j'avais, ça n'a pas arrangé l'affaire...»

Accident d'amour


Désarmante transparence. Il est probablement comme ça depuis l'accident d'auto qui, en 1965, a tué sa compagne, le laissant cliniquement mort, puis momifié durant un an et demi. C'est l'évidence: la vérité de la mort rend l'homme nettement moins capable de faire semblant d'être autre chose que lui-même. «Ça m'est arrivé tôt dans la vie, et très violemment, mais on est tous pareils. Il y a des carrefours dont on se sort ou pas, et si on s'en sort, on laisse un peu de sa coquille derrière soi. Après, on s'évite moins, on peut dire ce qu'on a vraiment à dire.»

Lama a-t-il jamais dit aussi franchement ce qu'il a à dire que dans L'Âge d'horizons? Le déclin de l'amour, le flétrissement des corps, le désir envers et contre tout, la jalousie sont ses terrains d'écriture depuis l'âge tendre, mais il va plus loin. Dans Socrate, il évoque le désir d'hommes vieux pour de très jeunes hommes: «Et je nageais dans leurs aisselles / Dans leurs clairs ruisselets de sueur juvénile...» Accident d'amour, chanson qu'il envoie «d'un Bordelais à un autre», s'écoute forcément en écho à l'affaire Cantat, que l'actualité ravive au Québec ces jours-ci. «Elle aurait dû voir la lueur / Dans mes yeux que jetait mon coeur / Armé de larmes et de whisky / C'est mon bras tout seul qui est parti...»

Le sujet est plus que délicat et délicatement traité, mais la question de la passion dans le crime passionnel n'est pas évitée. «Ce sont des sujets dangereux, plus que jamais en fait, mais je les aborde quand même. Je ne juge pas, je raconte des histoires, j'essaie d'éclairer. J'avais 40 ans quand j'ai écrit Accident d'amour, je ne l'avais pas sortie, il me manquait trois-quatre phrases, et puis je me suis aperçu que ça pourrait être l'histoire de Cantat.» Je ne lui en demande pas plus, c'est lui qui en remet une couche. «À partir du moment où il y a eu jugement, n'importe qui doit avoir sa chance. Assumons nos lois.»

Je ne lui demande pas non plus s'il chante Accident d'a-mour sur scène. En deux ans de tournée, le tri a été effectué. «Dans les années 70, je ne mettais que des nouvelles chansons en première partie. Aujourd'hui, c'est impensable. Elles passent peu ou pas en radio, les gens n'attendent plus de moi un lot de nouvelles chansons: je dois les imposer, alors j'en place cinq ou six. Celles que vous préférez, D'où qu'on parte, J'arrive à l'heure, ont trouvé leur public. Heureusement: pour un auteur de chansons, ne chanter que des anciennes, ce serait vraiment la mort.»


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Avr - 10:08 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Teresa
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2008
Messages: 16 921
Localisation: Montréal (Québec) CANADA
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 15 214
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 14:23 (2011)    Sujet du message: journal le devoir Répondre en citant

Merci pour cet article Anne! Le décalage horaire fait de drôle de chose parfois...

Revenir en haut
MSN
anne
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2008
Messages: 22 345
Localisation: lyon
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 22 246
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 15:37 (2011)    Sujet du message: journal le devoir Répondre en citant

Je le trouve alors que c'est la nuit chez toi.

Revenir en haut
Teresa
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2008
Messages: 16 921
Localisation: Montréal (Québec) CANADA
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon
Point(s): 15 214
Moyenne de points: 0,90

MessagePosté le: Sam 9 Avr - 17:23 (2011)    Sujet du message: journal le devoir Répondre en citant

anne a écrit:

Je le trouve alors que c'est la nuit chez toi.
Exact! Pendant que, moi, je rêvais de Serge (car j'ai rêvé de lui la nuit passée) toi tu trouvais et postais l'article sur le forum où je l'ai trouvé au réveil.

Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:49 (2017)    Sujet du message: journal le devoir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Serge LAMA -> Serge LAMA au Québec Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com